Tout sur Francine Swiggers

Une dizaine de coopérateurs à peine se sont présentés mercredi matin devant le tribunal de l'entreprise de Bruxelles pour le premier jour du procès Arco. Le procès se tient dans les bâtiments de l'Otan à Evere, précisément parce que l'endroit peut accueillir beaucoup de monde. Mais les avocats et la presse étaient plus nombreux que les coopérants.

Le dossier concernant 2.400 anciens coopérants d'Arco, qui vise notamment l'ancienne dirigeante Francine Swiggers, l'État belge et Belfius, sera traité en juin par le tribunal de l'entreprise de Bruxelles. Les audiences ont été fixées aux 9, 10, 17, 18 et 30 juin. Elles auront lieu au bâtiment Justitia à Haren, a indiqué lundi le porte-parole du tribunal.