Tout sur formateur

La recherche des milliards d'euros prend plus de temps que prévu. Les partis qui formeront le futur gouvernement n'en finissent pas de discuter sur le budget et le bras de fer continue.

L'accord intervenu lundi entre les six partis négociant la formation d'un gouvernement fédéral prévoit notamment un écart raisonnable entre les salaires les plus bas et les plus élevés dans les entreprises publiques. Revue de détail.

Didier Reynders (MR) est favorable à la constitution d'un gouvernement belge au programme limité (réforme des retraites et du chômage) pour faire face à "la période troublée" que traverse la zone euro, si aucune solution ne se dégage dans le cadre de la note Di Rupo.

La Fédération des entreprise de Belgique (FEB) a "pris acte" jeudi des décisions des partis sur la note du formateur Elio Di Rupo et compte sur le gouvernement en affaires courantes et sur le parlement pour maintenir la confiance nécessaire à la préservation de la croissance économique du pays, a-t-elle réagi.

L'administrateur délégué de l'organisation patronale flamande Unizo, Karel Van Eetvelt, s'est dit "très pessimiste" mercredi quant au volet socio-économique de la note du formateur Elio Di Rupo, mais il l'a qualifiée de "bonne base" pour son volet communautaire.

Le formateur Elio Di Rupo poursuit, jeudi, ses consultations bilatérales avec les présidents des neuf partis impliqués jusqu'à présent dans les discussions politiques. Après les présidents de la N-VA et du MR, Bart De Wever et Charles Michel, il a reçu celui du CD&V Wouter Beke.