Tout sur Forem

Le nombre de demandeurs d'emploi inoccupés (DEI) a baissé en Wallonie de 1,9% en octobre par rapport au même mois de l'année précédente pour s'établir à 214.017, selon les chiffres publiés lundi par le Forem.

Du 8 au 12 octobre, le Forem et le VDAB vont unir leurs forces pour encourager la mobilité interrégionale, à l'occasion de la semaine du "travail en Flandre", a indiqué vendredi l'organisme wallon de service à l'emploi qui a aidé plus de 27.000 Wallons à trouver un emploi en Flandre l'an dernier.

À défaut de mesures de la part des politiques, pas moins de 584.000 postes resteront vacants en 2030. C'est ce qu'il ressort de l'étude conjointe d'Agoria, du cabinet de consultance Roland Berger et des organismes publics régionaux de l'emploi. Au total, pas moins de 95 milliards d'euros risquent de passer sous le nez de l'économie belge d'ici 2030.

La Wallonie comptait à la fin du mois d'août 226.752 demandeurs d'emplois inoccupés, soit 2.309 personnes ou 1% de moins qu'en août 2017, a annoncé mardi le Forem. Après ce 50e mois consécutif de recul du chômage, le taux de chômage s'établit à 14,4% de la population active wallonne.

Le nombre d'anciens travailleurs de Caterpillar Belgium qui ont retrouvé un emploi depuis leur licenciement s'élève à 748, a indiqué lundi le porte-parole du Forem, l'office de l'emploi wallon. Selon lui, 68% d'entre eux ont signé un contrat à durée indéterminée (CDI), 13% un contrat à durée déterminée (CDD), 16% sont intérimaires et 3% sont devenus indépendants à titre principal.

L'Office wallon de la formation et de l'emploi (Forem) a publié mercredi sa nouvelle liste des fonctions critiques et des métiers en pénurie dans le sud du pays. Pour l'année 2018, la liste comporte 88 métiers, dont 55 sont en pénurie. Par rapport à l'année 2017, 33 métiers font leur apparition tandis que 24 en sortent.

"On a besoin de vous" adresse aux francophones le patron du VDAB, l'équivalent flamand du Forem ou d'Actiris, Fons Leroy, dans une interview accordée à La Dernière Heure samedi.

Estimant que les travailleurs ont droit "à une deuxième chance", Ecolo-Groen va déposer une proposition de loi à la Chambre permettant l'accès aux allocations de chômage en cas de démission "avec un objectif triple: débloquer des situations professionnelles difficiles, encourager les reconversions de carrière et favoriser l'entrepreneuriat", ont indiqué les écologistes mardi.

Le fait que le nombre de chômeurs indemnisés soit passé sous la barre des 500.000 personnes a fait récemment l'objet de nombreux commentaires. C'est certes une barre symbolique, et il faut, comme on a pu le lire, remonter au début des années 1980 pour retrouver pareille situation. Mais ce chiffre nous apprend-il vraiment quelque chose sur la réalité du marché du travail ? Pas vraiment.

Les offres d'emploi pour les moins qualifiés diminuent, si bien que le Forem s'interroge sur les l'évolution du marché de l'emploi d'ici cinq ans et dresse une liste des métiers qui seront recherchés au-delà de 2020 , rapporte Le Soir vendredi.

Durant ses premiers mois de ministre wallon du Numérique, Pierre-Yves Jeholet, s'est montré discret sur ses ambitions en matière de technologies. Il nous réserve, en exclusivité, sa première interview entièrement consacrée à l'univers digital. Il fait le point sur les mesures prises avant lui et définit ses priorités.