Tout sur fonds vautours

L'Argentine a conclu un accord historique avec les principaux fonds "vautours" pour solder le litige sur sa dette, un compromis de 4,6 milliards de dollars qui doit permettre au pays de retourner sur les marchés de capitaux.

Dirigée depuis deux mois par un président libéral, Mauricio Macri, l'Argentine change de ton face aux "fonds vautours" américains, auxquels elle souhaite rembourser sa dette, illustrant la volonté de réconciliation avec les marchés de la troisième économie d'Amérique latine.