Tout sur FOMC

La banque centrale américaine (Fed) devrait laisser ses taux d'intérêt inchangés mercredi à l'issue d'une réunion de politique monétaire, observant une pause qu'anticipaient déjà les marchés avant les critiques de Donald Trump vis-à-vis des tours de vis monétaires.

La Banque centrale américaine (Fed), réunie pour la première fois sous la houlette de Jerome Powell, a sans surprise relevé ses taux d'intérêt mercredi pour parer à la surchauffe d'une économie dopée par les mesures de l'administration Trump et qui devrait croître à un rythme plus rapide que prévu.

Le haut niveau du prix des actions sur le marché boursier a commencé à inquiéter certains participants au Comité monétaire de la Réserve fédérale américaine, selon les minutes de la dernière réunion où une hausse des taux avait été décidée malgré des signes d'affaiblissement de l'inflation.

La banque centrale des Etats-Unis (Fed) a donné mercredi un nouveau tour de vis monétaire en relevant ses taux d'intérêt face à la bonne santé de l'économie américaine tout en ouvrant la voie à une prochaine réduction de son bilan.

La banque centrale américaine devrait donner un nouveau tour de vis monétaire en relevant modestement les taux d'intérêt mercredi, selon les marchés financiers, même si l'économie a montré des signes d'essoufflement que la Fed espère temporaires.

La banque centrale américaine a relevé mercredi son taux directeur d'un quart de point de pourcentage comme s'y attendaient les marchés citant les améliorations sur le front de l'emploi et les progrès de l'inflation.

La banque centrale américaine (Fed), qui a débuté mardi une réunion monétaire de deux jours, devrait laisser les taux d'intérêt inchangés ce mercredi à moins d'une semaine des élections présidentielles mais pourrait signaler un relèvement pour décembre.