Tout sur Flightcare

Swissport rachète Flightcare en Espagne et Belgique pour un montant non précisé. Cette reprise n'est pas sans conséquences pour l'aéroport de Bruxelles, qui avait attribué fin 2011 les licences de manutention 2011-2018 à... Flightcare et Swissport. Avec les remous que l'on sait.

L'espagnol FCC met en vitrine Flightcare, sa filiale belge d'assistance en escale aéroportuaire. Les candidats au rachat, Swissport, Menzies et autres Celebi, seraient néanmoins refroidis par le prix demandé : 200 millions d'euros.

Aviapartner considère la décision du tribunal, qui gèle la signature de nouveaux contrats de maintenance à Brussels Airport, comme une victoire. En attendant une décision sur le fond, la société belge, pourtant évincée, devrait poursuivre ses activités au sein de l'aéroport bruxellois.

Le tribunal de commerce de Bruxelles interdit à Brussels Airport de signer de nouveaux contrats avec les détenteurs de licence Swissport et Flightcare avant qu'un jugement au fond ne soit prononcé.

Si les autorités ont réalisé une enquête sur l'attribution des licences de manutention à Brussels Airport, les résultats doivent en être communiqués, estime Menzies, l'une des sociétés éconduites. Dans le cas contraire, Menzies exige un audit indépendant.

Les syndicats ont rencontré la direction de Brussels Airport, puis celles de Swissport et de Flightcare. La conclusion fut positive, avec, à la clé, un accord garantissant l'emploi des ouvriers et employés de manutention. Si les actions seront suspendues à 18 h, les perturbations devraient durer jusque vendredi matin.

Si les syndicats ne trouvent pas rapidement un terrain de discussion avec la direction de l'aéroport bruxellois et les deux sociétés de manutention qui ont décroché une nouvelle licence de sept ans, le risque est réel que la grève d'Aviapartner se poursuive.