Tout sur Flandre occidentale

De plus en plus de PME éprouvent des difficultés à pourvoir les postes vacants

Plus d'une PME belge sur trois (33,6%) souhaite recruter au 4e trimestre, un pourcentage sensiblement stable depuis huit trimestres d'affilée. De plus en plus de ces structures éprouvent cependant des difficultés à pourvoir les postes vacants. Pour quatre sur dix (38%) d'entre elles, cette situation concerne essentiellement des emplois inoccupés de longue date, alors que ce chiffre était seulement d'un quart (26%) le trimestre dernier, soit une hausse de 30%, selon une étude du prestataire de services RH SD Worx publiée lundi.

Mouvement de grève chez Bekaert

Des travailleurs du producteur de fils et câbles en acier Bekaert ont entamé une grève mercredi sur les sites de Zwevegem, Moen, Deerlijk et Ingelmunster. La grève est largement suivie par les ouvriers, indique l'entreprise dans un communiqué. Les représentants du personnel ont appelé à la grève en réponse à une dernière invitation de la direction à faire avancer les négociations sur la restructuration.

Il n'y a jamais eu autant de nouvelles entreprises qu'au premier semestre en Flandre

Jamais autant de Flamands ne se sont lancés comme indépendants qu'au premier semestre 2019, annonce Unizo mercredi sur base de chiffres de Graydon. Sur les six premiers mois de l'année, 31.275 nouvelles sociétés - au moins, les chiffres des tout derniers jours n'étant pas encore connus - ont été fondées, soit 3.022 ou 10% de plus que sur la même période l'an dernier.

Comment acheter de la bière Westvleteren ?

Les moines de l'abbaye Saint-Sixte à Westvleteren (Flandre occidentale) vont changer le système de vente de leurs bières. Ils optent pour la vente en ligne et abandonnent celle par téléphone instaurée en 2005, ont-ils fait savoir vendredi au cours d'une conférence de presse très suivie.

Le prix des fermages a augmenté d'environ 70% en vingt ans

En 2017, un agriculteur belge déboursait en moyenne 309 euros par hectare par an pour la location de terres labourées et 277 euros par hectare pour les prairies. En 20 ans, le prix des fermages, soit le montant que le locataire verse annuellement au propriétaire pour l'utilisation de ses terres à des fins agricoles, a augmenté de 72% pour les terres labourées. Celui des prairies a crû de 67%, selon les données de l'office statistique belge Statbel.