Tout sur Flandre

Même si Arkimedes n'a pas été un franc succès, le gouvernement flamand entend une nouvelle fois mobiliser l'argent des particuliers pour voler au secours des entreprises.

Les vents qui balaient en permanence le plat pays en modifient aussi progressivement le paysage. L'automobiliste qui emprunte l'E17 d'Anvers à Gand traverse ainsi une forêt d'éoliennes visibles à des kilomètres, y compris la nuit lorsque leurs lumières rouges clignotent sans fin dans l'obscurité.

Pour réguler la consommation d'une eau qui se fait de plus en plus rare, Zuhal Demir, ministre flamande de l'Environnement, envisage une modulation de tarifs, en fonction à la fois du volume et du moment de consommation.

"Nous serons les premiers en Europe à introduire des tests avancés dans la lutte contre la fraude au filtre à particules", claironnait fièrement Ben Weyts. Un an plus tard, Lydia Peeters, nouvelle ministre de la Mobilité, enterre ces bonnes résolutions et ouvre ainsi la porte au "tourisme" en matière de contrôle technique.

La crise du coronavirus pèse sur les projets d'investissements des entreprises. Au niveau européen, une étude supplémentaire menée par EY en avril 2020 révèle que la pandémie de coronavirus a un impact très fort sur les futurs investissements étrangers. Seules 11% des entreprises interrogées pensent que le Covid-19 ne va rien changer à leurs plans d'investissement en 2020.

La manière dont les entreprises occuperont leurs bureaux à l'avenir figure parmi les grandes inconnues de l'après Covid-19. Selon une étude menée par Workero, un réseau qui propose des réservations d'espaces de bureaux flexibles au sein d'autres entreprises, près de 70 % des Belges ont travaillé à domicile ces dernières semaines. Une découverte pour un travailleur sur trois. Avec des bons et des mauvais côtés.

Telle est l'ambition du gouvernement flamand soucieux de réduire au maximum le nombre d'élèves qui entameront en septembre la nouvelle année scolaire avec un retard dans l'une ou l'autre matière.

La crise du coronavirus n'a pas de gros impact sur l'emploi dans la construction. Selon une enquête de la Confédération Construction, à laquelle 481 entreprises ont participé, 66% d'entre elles conserveront leurs effectifs et 8% engageront même des nouveaux travailleurs.

Le groupe de grande distribution Ahold Delhaize a connu un excellent premier trimestre. La maison mère de Delhaize a pleinement profité des réserves effectuées par ses clients, qui redoutaient une pénurie de certains produits dans le cadre de la crise sanitaire. Le bénéfice net a ainsi grimpé de 48,2%, à 645 millions d'euros. Le groupe évoque une "demande sans précédent".

Plus de 3,9 millions de personnes (55% des contribuables) recevront une proposition de déclaration simplifiée dans le courant du mois de mai, soit 730.000 de plus qu'en 2019, ont indiqué mardi le SPF Finances et le ministre Alexander De Croo. Malgré la crise du coronavirus, l'administration a fait en sorte de maintenir les délais de rentrée des déclarations afin de garantir le bon déroulement de l'enrôlement de l'impôt.