Tout sur fingen

Fingen, société de la galaxie Frère, détient désormais 96,4 % de la CNP du même Albert Frère. L'objectif : détenir la totalité du capital... puis radier l'action CNP d'Euronext Bruxelles. Elle quittera le Bel 20 dès vendredi.

L'opération de rachat d'actions CNP aurait un triple objectif pour Albert Frère : revoir ses partenariats, de préparer sa future succession et de donner la possibilité à BNP Paribas, son partenaire dans le holding, de retirer progressivement ses billes.

Fingen, détenue par le holding Erbe dans laquelle participent Albert Frère et BNP Paribas, a lancé une offre d'acquisition de 48,64 euros par action de la CNP. Fingen veut en détenir 90 % minimum.