Tout sur Fincantieri

Paris et Rome ont engagé un bras de fer mercredi autour des chantiers navals de STX France, le gouvernement français brandissant la menace d'une nationalisation si le constructeur italien Fincantieri n'acceptait pas les conditions fixées par le président Emmanuel Macron.