Tout sur finances

Le groupe Etat islamique (EI) engrange 80 millions de dollars (75 millions d'euros) de revenus par mois dans les territoires qu'il contrôle en Syrie et en Irak, mais connaîtrait des difficultés financières, selon une étude de l'IHS publiée lundi.

L'opacité en matière financière s'est améliorée mais le problème reste considérable. C'est la conclusion de l'édition 2015 du Financial Secrecy Index, le classement des places financières les plus secrètes de la planète, qui vient de sortir. Il a été réalisé par l'ONG britannique Tax Justice Network (TJN).