Tout sur FGTB

Le syndicat socialiste espère qu'au moins 15.000 personnes participeront à la manifestation nationale contre la loi sur la norme salariale de ce vendredi. Selon Miranda Ulens, secrétaire général de la FGTB, le syndicat veut tirer la sonnette d'alarme lors de cette première manifestation post-coronavirus.

"En 2021 et 2022, les salaires des travailleurs et travailleuses ne pourront pas augmenter de plus de 0,4%. C'est inacceptable", estiment les instances syndicales chrétiennes. La Centrale nationale des employés (CNE) et la Confédération des syndicats chrétiens (CSC) à laquelle elle est affiliée mèneront plusieurs actions syndicales le vendredi 24 septembre contre la loi de 1996 sur la norme salariale, ont-elles annoncé.

Les trois syndicats, FGTB, CSC et CGSLB, ont approuvé mardi matin le projet d'accord social conclu il y a deux semaines par les partenaires sociaux réunis au sein du Groupe des 10. Cependant, un élément interpellant a agité les militants FGTB dans la soirée, et encore ce matin. "Certains relèvent une erreur dans le comptage des votes", annonce La Dernière Heure sur son site internet mercredi après-midi.

Le syndicat libéral a approuvé, mardi en comité national, à une large majorité de 88% le projet d'accord social dégagé par les partenaires sociaux du Groupe de 10 le 8 juin dernier. La FGTB a, elle aussi, mais de justesse, approuvé l'accord, a-t-on appris à bonnes sources.

Les actions continuent ce lundi sur le site de GlaxoSmithKline (GSK) à Wavre, où un nouveau bâtiment de production a été bloqué par les ouvriers qui protestent depuis le début de la semaine dernière contre la non reconduction, annoncée par la direction, de la convention collective de travail (CCT) 90.

Les Métallos FGTB disent "non" au projet d'accord social dégagé la nuit dernière par les partenaires sociaux du Groupe des 10, indiquent-ils mardi. "Nos négociateurs ont tout donné pour obtenir un accord social décent, mais malheureusement ils ont fait face à un patronat complétement insensible à nos revendications."

Les négociations salariales au sein du "Groupe des 10" entre patrons et syndicats dans le cadre d'un accord interprofessionnel 2021-2022 ont échoué, la question des salaires apparaissant insolvable, a-t-on appris mardi auprès du syndicat chrétien flamand (ACV).

Le personnel d'entretien externe n'a pas droit à une prime de 985 euros annoncée en décembre à destination du personnel hospitalier. Les syndicats dénoncent cette situation et demandent un traitement équitable de tous les travailleurs des hôpitaux. Des bannières ont été accrochées dans différents établissements avec le slogan "Sommes-nous invisibles?" pour défendre les agents d'entretien, indiquent lundi la CSC et la FGTB dans un communiqué.

La fédération des entreprises de Belgique (FEB) regrette "que les syndicats aient décidé d'entraver la difficile relance économique, de compromettre la compétitivité de notre économie et par conséquent de mettre à mal l'emploi", exprime-t-elle dans un communiqué lundi. "Convaincue" de ne pas être la seule à juger la journée d'actions nationale décrétée par la CCS et la FGTB "irresponsable", elle lance le #jetravailleaujourdhui.