Tout sur Fednot

La vente d'appartements à la côte belge a progressé de 17,6% en juin de cette année. Les prix ont également augmenté à nouveau, rapporte jeudi la Fédération des notaires (Fednot). Le nombre de transactions immobilières pour des appartements à la côte avait fortement diminué en raison des mesures de confinement prises au cours des mois de mars, avril et mai.

La vente d'appartements à la côte belge a progressé de 17,6% en juin de cette année. Les prix ont également augmenté à nouveau, rapporte jeudi la Fédération des notaires (Fednot). Le nombre de transactions immobilières pour des appartements à la côte avait fortement diminué en raison des mesures de confinement prises au cours des mois de mars, avril et mai.

La crise du coronavirus s'est également fait ressentir sur le marché de l'immobilier. Le nombre de transactions a en effet diminué de 14,7% depuis le début de l'année. En mai, la baisse a même été de 30%, écrit De Morgen vendredi. Le redressement aurait cependant déjà commencé.

Le prix moyen d'un appartement à la Côte était de 275.507 euros en 2019, soit une augmentation de 5,5% par rapport à 2018, indique jeudi Fednot, la fédération des notaires. Le prix moyen d'un appartement sur la digue a également augmenté: 341.075 euros en moyenne, soit une augmentation de 4,5% comparé à 2018.

Pour respecter les mesures annoncées mardi soir par la Première ministre Sophie Wilmès pour endiguer l'épidémie de covid-19, les 1.150 études notariales de Belgique postposent tous les rendez-vous non-urgents à une date ultérieure au 5 avril, indique la fédération sectorielle Fednot.

Seuls 300 contrats de cohabitation légale ont été signés devant un notaire en 2018, ce qui prouve leur méconnaissance auprès du grand public, s'inquiète mercredi la Fédération royale de notariat belge (Fednot). Celle-ci rappelle que les cohabitants de fait, légaux et les couples mariés constituent trois catégories différentes et ne bénéficient donc pas de la même protection en cas de séparation ou de décès.

Au deuxième trimestre 2019, le prix moyen d'une maison s'élevait en Belgique à 260.145 euros, soit une augmentation de 3,7% par rapport à la même période l'an dernier ou un coût supplémentaire d'environ 10.000 euros, révèle mardi le baromètre immobilier trimestriel de la Fédération des notaires (Fednot).

Le nombre de transactions immobilières a connu un pic lors du premier trimestre 2019. Comparé à la même période l'année dernière, la Fédération du notariat (Fednot) constate une augmentation de 8%, et de 5,5% par rapport au quatrième trimestre 2018. Cette activité soutenue est visible dans les trois Régions du pays.

Le compromis de vente d'un bien immobilier est un document essentiel, qui se doit d'être complet pour être valable, et qui pourtant est bien souvent difficile à déchiffrer pour un simple citoyen, même quand il est le principal intéressé. Dans un souci de clarification, la fédération des notaires belges Fednot et Federia, jeune fédération qui représente entre autres des agents immobiliers de Belgique francophone, ont créé un compromis de vente "langage clair", présenté lundi.