Tout sur Federgon

Le nombre d'heures d'intérim prestées en juillet est resté stable (-0,02%) par rapport au mois précédent mais affiche une croissance de 11,95% par rapport à juillet 2013, rapporte mercredi Federgon, la fédération des prestataires de services de ressources humaines.

Le nombre d'heures d'intérim prestées a augmenté en juin de 4,20% par rapport à mai et de 12,56% par rapport à juin 2013, a annoncé lundi dans un communiqué la fédération du secteur, Federgon.

Christophe Velge (Axis) a été désigné comme président de Federgon, la fédération des prestataires de services RH, pour un mandat de trois ans, annonce mercredi dans un communiqué la fédération. Il succède à Philippe Lacroix (Manpower) qui occupait la fonction depuis 2011.

Sur les 130 agences d'intérim qui ont reçu la visite d'un "mystery shopper", 28 % n'ont pas manifesté clairement leur refus face à une demande discriminante. "Encourageant mais encore insuffisant" pour la fédération du secteur.

Le nombre d'heures prestées par des intérimaires a crû de 15,2 % en Flandre, contre 10,3 % en Wallonie et 4,6 % à Bruxelles. Le nord du pays représente, ceci dit, deux tiers du marché belge de l'intérim.

Philippe Lacroix, patron de Manpower Belgique-Luxembourg, était déjà président Wallonie de Federgon. Il endosse désormais une troisième casquette : celle de président de sa fédération au niveau national.

Le système des titres-services génère d'importants effets retour indirects, outre les effets directs classiques, ce qui diminue le coût net d'un tel système pour l'Etat fédéral, révèle une étude commanditée par Federgon, la fédération qui représente notamment les sociétés de titres-services.