Tout sur Fédération des entreprises de Belgique

Trois syndicats CSC, FGTB et CGSLB mènent aujourd'hui une action commune pour faire pression sur les négociations relatives aux allocations sociales, ainsi qu'à la répartition de l'enveloppe bien-être. La Fédération des entreprises de Belgique (FEB) déplore que les différentes actions du front commun syndical touchent encore une fois des entreprises, déjà fragilisées par la pandémie du coronavirus.

L'utilisation du chômage temporaire "coronavirus" a atteint son pic la première semaine d'avril: 950.000 personnes, soit 30% de l'emploi salarié privé, étaient alors sous ce régime, ressort-il mardi d'une étude de la Fédération des entreprises de Belgique (FEB). La proportion est désormais retombée à 4% mais "reste considérable", souligne l'organisation patronale.

L'innovation et l'investissement font partie des solutions pour offrir un cadre à long terme à tous les acteurs de la mobilité et que l'ensemble des mesures prises s'inscrive dans le plan de relance du prochain gouvernement mais aussi dans une vision interfédérale de la mobilité, estime mercredi la Fédération des entreprises de Belgique (FEB) à l'approche de la Semaine de la mobilité.

L'activité économique était en retrait de 21% par rapport à la normale, mi-mai, et la Fédération des entreprises de Belgique s'attend à ce que ce niveau d'activité soit encore inférieur de 5 à 9% dans six mois. "Une reprise soutenue est envisageable si un nouveau gouvernement est rapidement formé et met en place un plan de relance cohérent, investissant dans l'avenir des entreprises et donnant un ballon d'oxygène aux ménages", indique la FEB dans son Focus conjoncture semestriel, diffusé vendredi.