Tout sur Fédération des cafés de Belgique

Le secteur horeca poussait un véritable "ouf" de soulagement vendredi à l'issue du Comité de concertation et de la décision de basculer au code orange du baromètre corona à partir du vendredi 18 février. Cela signifie la réouverture du secteur sans limite horaire et la fin de la limitation du nombre de personnes par table (actuellement 6), et du port du masque obligatoire pour la clientèle. Seul le personnel a encore l'obligation de porter un masque. Le Covid Safe Ticket sera, en revanche, lui toujours nécessaire pour pouvoir accéder aux restaurants et bars.

Le secteur des cafés est prêt "à prendre ses responsabilités afin de prévenir la propagation du virus", mais doit "disposer des garanties financières" pour y arriver, martèle lundi soir la Fédération des cafés de Belgique dans un communiqué. Si les tenanciers espèrent rouvrir au plus vite pour retrouver leur clientèle, ils auront besoin d'un soutien moins temporaire pour espérer être rentables malgré les mesures à respecter. Ils plaident également pour un changement dans le régime de taxation forfaitaire auquel ils sont soumis.