Tout sur Fédération belge du secteur financier

Si la proportion de femmes qui travaillent dans le secteur financier augmente depuis 25 ans, la mixité du recrutement dans le secteur reste un point d'attention, particulièrement pour les nouveaux métiers du digital et des technologies de l'information, indique Febelfin.

Recaser leur personnel excédentaire vers d'autres secteurs d'activité en manque de bras, comme celui des soins de santé: voilà "la" solution des banques pour faire face à la vague numérique sans casse sociale.

Il y a une perception de gratuité des banques dans le chef des clients mais ces dernières ont un coût global du cash qui s'élève à 129 euros par an par habitant à répercuter, a indiqué vendredi Rodolphe de Pierpont, le porte-parole de la Fédération belge du secteur financier Febelfin. Les critiques s'élèvent depuis que les banques ont décidé, à l'instar de nombreuses de leur consoeurs européennes, de faire payer les retraits d'argent liquide dans les agences hors-réseau.

Au premier semestre, 2.650 cas de fraude bancaire en ligne ont été recensés en Belgique contre 3.205 cas sur l'ensemble de l'année 2017, a indiqué jeudi la Fédération belge du secteur financier (Febelfin). Par ailleurs, les montants détournés au cours de ces fraudes sont beaucoup plus importants puisqu'en six mois, on a atteint un total de 3,8 millions d'euros contre 2,5 millions en 12 mois l'an passé.

Dix ans après la crise financière, la confiance dans le secteur bancaire est toujours trop faible, estime la fédération belge du secteur financier (Febelfin), s'appuyant sur le baromètre Edelman qui mesure chaque année la confiance de la société dans des entreprises et secteurs divers. "Même après le scandale du diesel, le secteur automobile bénéficie toujours de 20% de plus de confiance que le secteur financier. Alors que la confiance dans le secteur bancaire est tout aussi importante", souligne la Febelfin.

Une nouvelle mouture, encore plus affinée, de la loi anti-blanchiment vient d'entrer en vigueur ces jours-ci. L'occasion pour Rodolphe de Pierpont, porte-parole la Fédération belge du secteur financier (Febelfin), de commenter ce nouveau renforcement du cadre légal.