Tout sur FAZ

La voie est libre pour le sauvetage du premier groupe de transport aérien européen: le principal actionnaire de Lufthansa, un milliardaire allemand qui menaçait de voter contre, a annoncé mercredi qu'il approuverait ce plan de 9 milliards d'euros (9,6 milliards de francs).