Tout sur FAO

Moins 10, moins 15% sur un mois: les prix agricoles ont poursuivi en août leur dégringolade dans des proportions inédites, annonçant des temps difficiles pour les producteurs, comme l'ont déjà montré les crises de l'été en Europe et notamment en France.

Les prix alimentaires mondiaux ont atteint un niveau record en moyenne en 2011 malgré une baisse sensible dans la seconde partie de l'année, a indiqué jeudi l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

Quand les prix des matières premières augmentent, il y a une répercussion sur certains produits. Mais lorsqu'ils baissent, les prix dans les magasins ne sont pas adaptés, dénonce l'Observatoire des prix. Comeos, la fédération belge du commerce, s'insurge contre ses conclusions.

A l'exception du sucre, tous les produits alimentaires ont vu leurs prix augmenter en février, plus spécialement les produits laitiers et les céréales, atteignant ainsi un nouveau record. Et l'on ne peut s'empêcher de repenser aux "émeutes de la faim" de 2010...