Tout sur Facebook

TikTok, Facebook, LinkedIn, Instagram... Comment les réseaux sociaux se portent-ils aujourd'hui ? L'étude de référence We Are Social/Meltwater dresse l'état des lieux de ces plateformes dans le monde avec un coup de projecteur sur la Belgique grâce à Xavier Degraux, consultant et formateur en réseaux sociaux.

Meta, maison-mère de Facebook, s'est vu infliger jeudi une amende de 5,5 millions d'euros du régulateur irlandais pour avoir enfreint le règlement européen sur les données (RGPD) avec sa messagerie WhatsApp, d'une ampleur limitée comparé à celle de 390 millions d'euros reçue début janvier.

Janvier est connu comme le mois des bonnes résolutions. C'est aussi dans certains pays un mois "sec". Autrement dit, un "dry january" ou si vous préférez un mois sans alcool, histoire de reprendre ses esprits après quelques jours de fêtes de fin d'année souvent trop arrosés.

Le groupe Meta, la maison-mère de Facebook, a écopé mercredi de deux lourdes amendes totalisant 390 millions d'euros pour violation du règlement européen sur les données (RGPD), a annoncé le régulateur irlandais, qui agit au nom de l'Union européenne.

Aujourd'hui, les réseaux sociaux ont pris une place prépondérante dans notre vie de tous les jours. Ils sont utilisés par une grande majorité de citoyens et permettent à ces derniers de s'engager directement dans des discussions, des débats politiques, de faire connaître leurs opinions, leurs préoccupations et de contribuer à la formation de l'opinion publique.

Le régulateur européen des données personnelles a adopté mardi trois décisions contraignantes qui pourraient mener à des amendes d'ampleur contre le groupe Meta, accusé par une association de défense de la vie privée de contourner la règlementation.

Le géant américain des réseaux sociaux Meta, maison mère de Facebook, a écopé d'une lourde amende de 265 millions d'euros de la part du régulateur irlandais (DPC) pour le compte de l'UE, pour ne pas avoir protégé suffisamment les données de ses utilisateurs.

Le fabricant américain d'ordinateurs personnels et d'imprimantes HP a annoncé mardi qu'il allait congédier entre 4.000 et 6.000 employés d'ici 2025, devenant le dernier groupe technologique en date à lancer un plan social cet automne.

L'avenir du réseau social à l'oiseau bleu apparaît très incertain après une semaine aussi agitée que les précédentes, entre nouvelle saignée des effectifs et rétablissement du compte de Donald Trump, probable source de controverses. Une question revient de plus en plus régulièrement: à quoi ressemblerait un monde sans Twitter ?

L'ensemble de l'équipe commerciale de Facebook a été remerciée avec effet immédiat en début de semaine, rapporte "à bonnes sources" L'Echo jeudi. Le CEO de l'antenne belge, Alexis Lebedoff, serait également licencié, selon le quotidien. Une trentaine de personnes officie au sein des bureaux bruxellois, le nombre exact de personnes licenciées n'est pas connu.

Prise de pouvoir musclée. Tâtonnement autour de nouvelles fonctionnalités et potentiel changement de "business model". Les premiers moments d'Elon Musk à la tête de Twitter ne se font pas sans mal. C'est que le chantier pour faire du réseau social un succès est gigantesque, alors qu'il navigue entre polémiques et faillite.