Tout sur Fabrice Brion

Les membres du Cercle ont visité le siège de la société montoise, spécialisée dans la maintenance prédictive des machines industrielles et qui connaît une forte croissance.

Quand on cherche un bon exemple d'actionnariat salarié, on pense généralement à EASI, la boîte informatique fondée par Salvatore Curaba dans laquelle un employé sur trois possède une part de l'entreprise.

Augury, le principal fournisseur de solutions technologiques destinées à la santé des machines, vient d'accéder au statut de licorne à la suite d'un financement de 180 millions de dollars obtenu, entre autres, auprès de Schneider Electric

La société wallonne, qui embauche à tour de bras, veut former jusqu'à 200 personnes par an. Son académie s'installe à Charleroi, dans le pôle d'innovation et de formation techno-industrielle A6K-E6K.

La plateforme techno-industrielle basée à Charleroi ambitionne de devenir un centre d'innovation, d'expérimentation et de formation de renommée européenne. Reportage dans un lieu foisonnant d'idées et de projets, où des entreprises industrielles côtoient start-up, scale-up, investisseurs et apprentis codeurs.

Souvenez-vous du boom des années folles après la Première Guerre mondiale ou de celui des Trente Glorieuses après la Seconde. Pourquoi ne connaîtrions-nous pas un tel dynamisme après deux ans de crise sanitaire?

Avec le mentorat entrepreneurial soutenu par la Sowalfin, le Réseau Entreprendre Wallonie et les chambres de commerce et d'industrie, un coup de pouce est donné à la croissance des PME grâce à l'accompagnement des pairs. Après un an d'existence, ce dispositif a déjà réuni une vingtaine de binômes.

La pépite wallonne, qui enregistre un chiffre d'affaires de 50 millions d'euros, emploie 530 personnes et compte 11 filiales à travers le monde, vient de signer le plus gros contrat de son histoire avec "un géant américain de l'agroalimentaire".

En juin, tous les indicateurs économiques étaient au vert, la reprise s'annonçait flamboyante. Sa vigueur, conjuguée à la progression de la vaccination, devrait heureusement permettre à notre tissu industriel de résister à la hausse des contaminations dues au variant Delta du coronavirus. Des pénuries de main-d'oeuvre aux difficultés d'approvisionnement, d'autres nuages planent toutefois aussi sur notre horizon économique.

Cela fait pratiquement un an qu'Elio Di Rupo est arrivé avec ce slogan: "Get Up Wallonia". Depuis, des dizaines et des dizaines de projets ont été élaborés. Il est plus que temps d'opérer le tri et de lancer la machine si l'on veut effectivement remettre la Wallonie debout.