Tout sur Fabio Panetta

Pour contrer l'implantation des cryptomonnaies, la Banque centrale européenne a lancé en octobre dernier un groupe de travail afin de réfléchir à un potentiel lancement de l'euro numérique. L'institution se donne deux ans pour rendre son verdict. Mais face à la montée de l'économie digitale, la création de l'euro numérique parait inévitable.

La Banque centrale européenne lancera courant 2023 un prototype d'euro numérique après une phase exploratoire de deux ans, marquant son intention d'aller vite pour répondre à la dématérialisation croissante des paiements et à la multiplication des cryptomonnaies.

L'euro numérique devrait devenir réalité d'ici 5 ans, a déclaré mercredi la présidente de la Banque centrale européenne Christine Lagarde, tandis qu'une enquête de l'institut place la confidentialité de ce moyen de paiement en tête des attentes des citoyens.

La Banque centrale européenne a écarté mardi l'option d'une annulation de la dette d'Etats qu'elle détient en portefeuille, une idée suggérée par certains économistes pour faire face à l'impact de la pandémie de coronavirus.

La manipulation de billets de banque en euros ne pose "pas de risques d'infection majeurs" au nouveau coronavirus par rapport à d'autres surfaces, a assuré mardi un haut dirigeant de la Banque centrale européenne.