Tout sur exil fiscal

Les forfaits fiscaux proposés par la Suisse ne sont plus aussi avantageux que cela. La Grande Bretagne, la Belgique, le Luxembourg et même le Portugal offrent des conditions bien plus favorables aux contribuables.

1000 milliards de dollars. C'est ce qu'au total Apple, Microsoft, Google et Cisco possèdent sur des comptes à l'étranger. Ces quatre géants tentent d'amener Washington à adapter la législation afin de permettre le rapatriement fiscal de ces trésors.

L'élite mondiale des "superriches" a caché au moins 21.000 milliards de dollars, soit 17.000 milliards d'euros, dans des paradis fiscaux, selon une étude menée par James Henry, ancien économiste en chef du bureau de consultance McKinsey et actuel collaborateur de l'association britannique "Tax Justice Network", annonce la BBC dimanche.