Tout sur Evelyne Zabus

Une série d'assemblées du personnel se sont tenues vendredi dans les magasins Carrefour Market Groupe Mestdagh. Les délégués syndicaux qui les ont conduites ont détaillé aux membres du personnel les détails du protocole d'accord global négocié jusqu'à jeudi entre direction et syndicats du groupe de distribution.

Les travailleurs du groupe Mestdagh ont bloqué vendredi matin l'accès au dépôt logistique du groupe à Gosselies. Une moitié des magasins Carrefour Market gérés par cette entreprise est par ailleurs en grève, d'après les estimations des permanents syndicaux. Cette stratégie vise à mettre la pression sur la direction alors qu'une nouvelle rencontre est programmée vendredi après-midi.

La totalité des magasins Carrefour Market du groupe Mestdagh resteront portes closes ce jeudi pour contester les mesures de la direction dans le cadre du plan de restructuration, indique la CNE. Les représentants des organisations syndicales rencontreront la direction jeudi après-midi à Gosselies. Les magasins et le dépôt étaient déjà restés fermés mercredi.

Les membres du personnel de plusieurs magasins Carrefour Market Groupe Mestdagh sont en grève vendredi, a indiqué vendredi matin Evelyne Zabus, permanente CSC. Selon cette dernière, ces mouvements témoignent du "mécontentement, du dépit" du personnel après la diffusion des objectifs de la direction en matière de productivité.

Les responsables syndicaux de la CSC et de la FGTB sont sortis "sceptiques" et "pas convaincus" de la réunion du conseil d'entreprise extraordinaire organisée jeudi avec les responsables du groupe Mestdagh. Au cours de cette rencontre, il fut question, selon les représentants des travailleurs, du nouveau plan commercial voulu par le groupe, et notamment de l'ouverture du dimanche souhaitée pour les magasins intégrés Carrefour Market Groupe Mestdagh.

La chaîne française de chaussures à bas prix a annoncé la semaine dernière la cessation de ses activités chez nous. Incapable de s'adapter à la vente en ligne, elle affichait d'importantes pertes depuis plusieurs années. Qui pourrait reprendre ses 28 magasins ?