Tout sur Europe centrale

Les constructeurs automobiles ont vendu le mois dernier en Europe 7,2% de véhicules de société en moins par rapport à janvier 2020. Les entreprises sont réticentes à de fortes de dépenses pour leur parc automobile en ces temps de crises.

Le troisième low cost européen, Wizz Air, mise sur la crise pour doubler ses concurrents. Il multiplie les nouvelles lignes et est devenu n°2 à l'aéroport de Charleroi. Un concurrent sérieux pour le leader Ryanair.

Une entreprise sur cinq des secteurs agricoles et des soins de santé compte sur le renfort des étudiants jobistes durant les vacances de Pâques afin de pallier le manque de personnel causé par la crise du coronavirus, ressort-il vendredi d'une enquête réalisée par le prestataire de services RH Acerta. La cotisation sociale due étant relativement faible, le contrat de travail étudiant représente un intérêt financier considérable pour les employeurs.

L'année financière que vient de clôturer la compagnie aérienne hongroise Wizz Air était un bon cru. Le nombre de passagers transportés a considérablement augmenté et l'entreprise a connu un bénéfice record. Cela la distingue des autres compagnies aériennes, qui ont récemment publié des chiffres décevants.

Plus de 40% des nouveaux fonds de placement vendus par KBC sont durables. Le montant qu'ils représentent a été triplé par rapport à 2016, à 8,6 milliards d'euros. "Après la crise, nous nous sommes d'abord concentrés sur le rétablissement financier, mais depuis 2012, le focus est explicitement mis sur la durabilité", a souligné lundi le CEO du bancassureur, Johan Thijs.

L'UE a accepté jeudi les concessions de Gazprom, afin de dissiper les reproches qui lui sont fait d'abus de position dominante dans huit pays d'Europe de l'Est, ce qui permet au géant gazier russe d'échapper à une amende.

L'écart entre les salaires en Europe occidentale et en Europe de l'Est s'est creusé entre 2008 et 2016. Un travailleur bulgare gagne ainsi en moyenne moins de 18% du salaire d'un Européen de l'ouest. La Confédération européenne des syndicats (CES), qui a commandé l'étude, qualifie l'écart salarial est-ouest de "profondément choquant".