Tout sur Euronext Bruxelles

La société pharmaceutique liégeoise Hyloris a donné mercredi des détails sur son entrée en bourse. Il s'agit de la première introduction en bourse cette année sur Euronext Bruxelles. Hyloris veut émettre au moins cinq millions de nouvelles actions - avec une possibilité de 15% supplémentaire- à un prix entre 10 et 11,5 euros. Elle table sur un capital supplémentaire de 50 à 70 millions d'euros.

Lumière orange pour Asit Biotech, une spin-off de l'ULB, qui développe des produit d'immunothérapie pour traiter des allergies. Deminor s'attaque frontalement à la direction de l'entreprise cotée sur Euronext Bruxelles depuis 2016.

L'entreprise biotechnologique ThromboGenics chutait vendredi matin sur Euronext Bruxelles après l'arrêt d'un essai thérapeutique portant sur l'utilisation de l'ocriplasmine- un médicament pour les yeux - chez les patients diabétiques.

Apitope, une société de biotechnologie qui développe des thérapies contre les maladies auto-immunes, a l'intention de lever des fonds par le biais d'une introduction en bourse sur Euronext Bruxelles, a-t-elle annoncé mardi.

Les incertitudes relatives à la fusion entre AB Inbev et SABMiller plombent le cours de bourse des deux brasseurs. L'action AB Inbev perdait ainsi 3% jeudi matin sur Euronext Bruxelles tandis que l'action SABMiller cédait 2,8%, sa plus forte baisse en 10 mois, selon l'agence de presse Bloomberg.

Avec la perspective d'un Brexit, les responsables politiques belges doivent rapidement agir pour positionner Bruxelles comme une solution de rechange à Londres, a souligné mardi Vincent Van Dessel, CEO d'Euronext Bruxelles, au cours de la présentation des résultats semestriels de la place boursière.

Très controversés, en particulier du côté socialiste, les intérêts notionnels vont-ils être supprimés ? C'est ce que propose, non pas Elio Di Rupo, mais leur géniteur lui-même, à savoir Bruno Colmant !