Tout sur Etienne Schouppe

Aviapartner considère la décision du tribunal, qui gèle la signature de nouveaux contrats de maintenance à Brussels Airport, comme une victoire. En attendant une décision sur le fond, la société belge, pourtant évincée, devrait poursuivre ses activités au sein de l'aéroport bruxellois.

Interrogé en commission du Sénat, le secrétaire d'Etat en charge de la Mobilité s'est lui aussi étonné de la décision de Brussels Airport de retirer à Aviapartner sa licence pour les sept prochaines années. Il veut examiner la procédure de décision en détail.

Le secrétaire d'Etat à la Mobilité a infligé un sérieux camouflet au régulateur de Brussels Airport. L'aéroport voulait fortement augmenter ses tarifs, ce que refusait son autorité de régulation. Etienne Schouppe a donné raison au premier.

Le secrétaire d'Etat à la Mobilité tente de forcer la main de ses collègues du gouvernement fédéral pour faire passer deux projets d'arrêtés royaux. Objectif : permettre l'exploitation d'un terminal low-cost à Brussels Airport. Les riverains dénoncent cette démarche.