Tout sur Etats-Unis

Dans bien des domaines, 90% sont amplement suffisants. Mais pas en économie, comme le montre l'expérience chinoise. Depuis février, les usines ont repris leur activité, les rues se sont remplies, l'économie tourne à 90%. C'est mieux que lors du confinement pur et dur mais on est encore loin de la normale. Alors que les pays occidentaux se lancent à leur tour dans le déconfinement, quelles seront les conséquences financières et sociales d'une économie qui ne redémarre pas à plein régime ?

En difficulté sur deux de ses plus gros marchés, l'enseigne vient d'introduire une procédure de réorganisation judiciaire. Son actionnaire de référence soumet au tribunal la création d'une nouvelle structure dont le jeune fonds belge M80 est actionnaire majoritaire. Comment la pépite de la " slow food " en est-elle arrivée là ?

Les économistes sont de médiocres prévisionnistes mais ils sont parfois d'excellents plombiers. Leur boîte à outils fait actuellement beaucoup de bruit et, même s'ils ne parviennent pas à se mettre d'accord sur l'efficacité relative des outils dont ils se servent, ils reconnaissent tous que la vitesse de réaction des banques centrales a été adéquate.

L'euro baissait jeudi face au dollar, après sept séances de hausse d'affilée et à quelques heures de la conclusion très attendue d'une réunion de la Banque centrale européenne.

Aux Etats-Unis, l'état d'esprit aujourd'hui pourrait se résumer par cette histoire. Au comptoir d'un bar américain, un policier blanc demande à un enfant noir assis à côté de lui : " que veux-tu faire quand tu seras grand ? ". La réponse : " être vivant ! ".

Vous trouvez que les choses vont mal en ce moment ? Vous trouvez que les nouvelles distillées par les médias sont négatives ? Si ce n'est absolument pas votre cas, alors toutes mes félicitations, je peux vous annoncer que vous n'êtes pas un être humain mais une... action.

Alors que la reprise économique s'avère plus lente qu'espéré, les faillites commencent à s'accumuler. Pour éviter de perdre très gros, les investisseurs doivent être tout particulièrement attentifs à certains secteurs davantage affectés par la crise du coronavirus.

La reprise en main du territoire par la Chine n'est pas du goût des Etats-Unis. Ils menacent de lui retirer son statut spécial. Ce qui aurait de graves répercussions sur les banques chinoises.

Lorsqu'il a annoncé que chaque Américain recevrait un chèque d'un montant allant jusqu'à 1.200 dollars à titre d'aide pour traverser la crise du coronavirus, Donald Trump imaginait soutenir l'économie.