Tout sur États-Unis

Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, entend investir 750 milliards d'euros dans les pays qui souffrent économiquement le plus de la crise du coronavirus. Les bourses européennes ont réagi positivement à cette annonce. Le plan donne, en effet, un cap à un moment où les perspectives économiques à court terme sont loin d'être roses, dans le contexte de la crise du Covid-19.

La principale compagnie aérienne d'Amérique latine, LATAM, s'est déclarée mardi en faillite aux Etats-Unis, faute de pouvoir honorer ses échéances financières après la chute de son activité entraînée par la pandémie de coronavirus, mais continuera d'assurer ses rares liaisons aériennes pour le moment.

Confronté à des difficultés financières et à la crise du coronavirus, Le Pain Quotidien va introduire dans les prochains jours une demande de réorganisation judiciaire (PRJ) devant le tribunal de l'entreprise de Bruxelles, annonce mercredi L'Echo sur son site internet. L'information a été confirmée au quotidien par Cobepa, l'actionnaire principal (43%) de la chaîne.

Le Belge Georges Ugeux, 73 ans, a été vice-président de la Bourse de New York. Il a accordé une interview au journal De Standaard sur la crise économique causée par le coronavirus. Extraits.

Le début de semaine avait été un peu plus clément sur les marchés, mais mercredi l'anxiété revenait en force, avec de sévères reculs sur les places européennes et une ouverture qui s'annonçait négative aussi à Wall Street.

Alors que l'épidémie se répand aux États-Unis, où elle a déjà fait un millier de morts, les autorités américaines se préparent à mettre en place un plan de sauvetage doublement historique : historique par son montant d'abord, 2.000 milliards de dollars. Historique par sa nature aussi : c'est la première fois qu'un pays pratique vraiment la "monnaie hélicoptère", en distribuant de l'argent à une bonne partie de ses citoyens pour faire redémarrer l'économie.