Tout sur États-Unis

L'envolée de l'inflation sera au coeur de la réunion jeudi de la Banque centrale européenne, mais sans la faire dévier de son cap, renvoyant à décembre le début de normalisation progressive de la politique monétaire.

Le géant pharmaceutique suisse Novartis lance un examen stratégique de sa filiale Sandoz, spécialisée dans les médicaments génériques, envisageant entre autres de s'en séparer, a-t-il annoncé mardi lors de la publication de ses résultats trimestriels.

Après s'être concentrée sur l'éolien et le photovoltaïque, l'Union européenne, et en particulier les États membres à l'ouest de celle-ci (France, Allemagne, Belgique...), se focalise de plus en plus sur l'hydrogène pour décarboner le secteur électrique et celui de la mobilité.

A cause de l'inflation, les denrées alimentaires sont de plus en plus chères. L'augmentation des prix pourrait même atteindre 25%. Dernière preuve en date : la multinationale néerlando-britannique Unilever a augmenté ses prix de 4%, rapporte De Tijd.

Facebook va expérimenter son portefeuille numérique Novi, a annoncé le réseau social mardi. Ce portefeuille devrait permettre aux gens d'envoyer et de recevoir de l'argent directement et sans frais supplémentaires.

A priori, dans un éditorial économique, il n'y a pas de raison d'évoquer le phénomène Eric Zemmour. Détrompez-vous, il y a des liens à établir entre les mécanismes de l'économie et le trublion de la politique française.

Les premières émoticônes, le célèbre "smiley" et son pendant "frowny", sont placées aux enchères aux États-Unis. Cette vente en ligne "The First Emoticons: The Smiley :-) and Frowny :-(" sera ouverte jusqu'au 23 septembre, a fait savoir la maison de ventes Heritage Auctions, basée à Dallas.