Tout sur États

De quelle manière, et surtout quand, l'Union européenne devra-t-elle à nouveau resserrer les cordons de sa politique budgétaire ? Ce débat sera mené dans les semaines à venir, est-il ressorti lundi d'une réunion de l'Eurogroupe, le cercle des ministres des Finances de la zone euro.

La crise sanitaire a durement affecté les populations en Europe et dans le monde. Les restrictions, contraintes et mesures coercitives nous ont rendus plus sensibles au besoin de liberté précisément parce qu'elle nous a cruellement manqué.

La Belgique recevra ce mardi une première tranche de 2 milliards d'euros de prêts du programme "SURE" de la Commission européenne, qui soutient les États ayant dû recourir au chômage partiel pour protéger leur marché de l'emploi touché par la crise sanitaire, a indiqué lundi la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, dans un entretien avec la VRT.

Les négociations entre l'UE et le Royaume-Uni pour tenter de trouver un accord sur la relation post-Brexit reprennent à Londres mercredi après-midi avec l'espoir d'aboutir d'ici fin octobre, a-t-on appris de sources européennes. Elles doivent se poursuivre jusqu'à vendredi et une rencontre est prévue ce jour-là entre les chefs négociateurs Michel Barnier et David Frost, selon les mêmes sources.

Même si elle est sortie d'un groupe d'une quinzaine de pays sous procédure de non-conformité, la Belgique reste parmi les Etats examinés les moins pressés de se conformer totalement aux recommandations du GRECO, l'organe anticorruption du Conseil de l'Europe, a déploré mercredi ce dernier.

Alors que l'épidémie se répand aux États-Unis, où elle a déjà fait un millier de morts, les autorités américaines se préparent à mettre en place un plan de sauvetage doublement historique : historique par son montant d'abord, 2.000 milliards de dollars. Historique par sa nature aussi : c'est la première fois qu'un pays pratique vraiment la "monnaie hélicoptère", en distribuant de l'argent à une bonne partie de ses citoyens pour faire redémarrer l'économie.

Les ministres des Finances des 27 États membres de l'UE, rassemblés mardi à Bruxelles en "Conseil Affaires économiques et financières", ont décidé d'ajouter les Îles Caïman, les Palaos (un archipel de Micronésie), le Panama et les Seychelles à la liste européenne des territoires considérés comme "non coopératifs" sur le plan fiscal.