Tout sur Erik Van Den Eynden

Le CEO du groupe ING a évoqué devant les membres du cercle bruxellois l'avenir de la banque et les défis auxquels elle est confrontée dans un monde qui ne cesse de se transformer.

ING Belgique restera l'organe financier du gouvernement flamand jusque début 2024, a-t-il annoncé jeudi. La banque s'occupera donc des transactions des ministères flamands et de dizaines d'agences telles que De Lijn, Sport Vlaanderen, la VRT et le VDAB.

Le piège se referme sur l'argent qui dort... Enfin "dormir" n'est pas idéal comme expression car aujourd'hui, le choix pour les épargnants est hélas binaire : soit nous optons pour la Bourse et ses montagnes russes, soit nous nous contentons des 0,11% de "rendement" des livrets d'épargne des banques belges.

ING Belgique plaide pour un taux nul sur les comptes d'épargne réglementé. Actuellement, le législateur a fixé une rétribution minimale de 0,11% mais la banque souhaiterait ouvrir le débat, a souligné le patron de la banque, Erik Van Den Eynden, en marge de la présentation des résultats semestriels.