Tout sur Erik Bomans

Le cabinet de conseil Deminor, qui a représenté quelque 2.200 coopérateurs Arco en justice plus tôt cette année, souhaite interjeter appel. L'information révélée par De Tijd a été confirmée par l'avocat Erik Bomans. Le tribunal de l'entreprise de Bruxelles avait rejeté l'action en justice de Deminor, début novembre.

Les coopérateurs et leurs avocats ont pris la parole mercredi, au cinquième et dernier jour du procès Arco devant le tribunal de l'entreprise de Bruxelles. Lorsqu'ils ont souscrit des parts de coopérative dans les sociétés Arco, nombre d'entre eux ont souligné qu'on ne leur avait jamais dit qu'il y avait un risque. Ce mot n'a même jamais été prononcé, ont-ils souligné.

Sans une solution pour le dossier Arco, Belfius n'ira pas en Bourse. Mais comment contenter à la fois la Commission européenne, toutes les composantes du gouvernement, les coopérateurs d'Arco et Belfius ?

La solution que le gouvernement fédéral a sortie de son chapeau pour Arco suscite beaucoup de questions. L'Europe acceptera-t-elle vraiment que les pouvoirs publics alimentent un fonds avec la plus-value de la mise en bourse de Belfius pour dédommager les coopérateurs d'Arco ?