Tout sur Eric Verlinden

Le marché résidentiel belge semble avoir résisté aux premiers soubresauts de la crise du Covid-19. La plupart des indicateurs restent favorables alors que les prix se maintiennent et que les transactions ont repris. Aucun facteur n'indique que le marché pourrait se retourner. Reste seulement à voir comment il va digérer la baisse de biens mis en vente.

Qu'attendre du marché immobilier résidentiel dans les prochains mois ? Si le nombre total de transactions sera en recul en 2020 par rapport à une année 2019 record et que les prix seront sous tension, de nombreux facteurs devraient cependant permettre de le maintenir à flot. Reste à voir quelles seront les conséquences à plus long terme.

Tous les indicateurs restent au vert sur le front de l'immobilier belge. Vont-ils le rester encore longtemps ? Un panel d'experts s'est penché sur les grandes questions qui agitent actuellement le secteur. Premières réponses : la hausse des prix prévue en 2019 sera plus importante qu'attendue, mais les nouvelles exigences environnementales pouvant mener à un marché à deux vitesses inquiètent.

Premier bilan pour le Trevi Valuable Invest, une solution d'investissement garantie sur 15 ans lancée il y a un an par le réseau d'agences immobilières Trevi. Cent vingt appartements ont été vendus (dont 40% de studios et 35% d'appartements une chambre) entre 2.200 et 2.600 euros/m2.