Tout sur Eric Van den Broele

Ces derniers mois, les différentes autorités du pays ont massivement ouvert leur portefeuille pour apporter un soutien dans le cadre de la crise du coronavirus. Une partie de cet argent a terminé dans le milieu criminel, chez des fraudeurs ou des entreprises quasi en faillite avant la crise. De 10 à 15% de ces aides ont fait l'objet d'abus, selon le collecteur de données des entreprises Graydon.

Les réserves financières des grossistes belges de l'horeca ont fondu comme neige au soleil cette année. 22% des 100 plus grandes entreprises flirtent avec la faillite si le secteur hôtelier est toujours fermé dans deux semaines, selon le collecteur de données des entreprises Graydon, écrit De Tijd mardi.

Quelque 12% des entreprises bruxelloises affichent une santé financière précaire, selon un rapport de Graydon publié samedi dans L'Echo. La société de collecte d'informations économiques a calculé que 6,7% de la population active dans la capitale travaillent dans des entreprises en sursis, soit 47.000 personnes.

Il y a eu, au cours des trois premiers mois de l'année, plus de faillites en Région bruxelloise qu'en Wallonie, selon le baromètre Graydon publié mardi. Mars a été le pire mois pour Bruxelles, avec 334 faillites. Le nombre de perte d'emplois n'a d'ailleurs jamais été aussi élevé dans la capitale depuis la fin de la Sabena, selon le bureau d'études.

La Flandre n'a jamais aussi mal honoré ses factures que ce dernier trimestre, révèle le dernier baromètre du bureau d'informations financières Graydon. Près de deux tiers (63%) des factures dues par l'administration flamande ne sont pas payées dans les 90 jours et seulement 23% le sont dans les temps. La Wallonie, qui comble son retard sur la Flandre, reste toutefois à la traine.