Tout sur eric de keuleneer

D'autres solutions existaient pour sauver Dexia mais, pour ce faire, "il aurait fallu créer une bad bank dès 2010, dans de meilleures conditions de marché", estime l'économiste Eric De Keuleneer. Problème : la direction de Dexia avait alors balayé ces recommandations.

En cinq idées, Eric De Keuleneer, professeur à la Solvay Business School (ULB), administrateur délégué de Credibe et membre du conseil de surveillance de la CBFA, démonte la crise actuelle des marchés obligataires et de l'euro.

Afin d'équilibrer le budget de l'Etat, l'économiste Eric De Keuleneer préconise d'augmenter les impôts trop faibles, notamment l'impôt "réel" des sociétés : "S'il est à 33 % en nominal, il est beaucoup plus faible en réalité !" Et ce, grâce aux "nombreuses échappatoires dont bénéficient surtout les grandes entreprises".