Tout sur epargne

La Commission européenne et la Cour européenne de Justice examinent la législation belge relative aux comptes d'épargne, rapporte L'Echo mercredi. Celle-ci avait été modifiée après une première condamnation en 2013 car elle ne respectait pas les principes de libre prestation des services et de libre circulation des capitaux.

Les discussions économiques sont souvent émaillées d'affirmations carrées: notre pays est le champion de l'épargne, nous sommes les rois de la productivité, le Hainaut est malheureusement un désert économique, etc. Mais est-ce si sûr ?

Avec la crise qui perdure depuis plus de 7 ans, les caisses des États crient famine et les derniers espaces de liberté fiscale sont systématiquement colmatés - notamment pour ceux qui disposaient d'une épargne à l'étranger.

Quelque 343.215.925,80 euros provenant de comptes dormants avaient été transférés par les différentes banques du pays vers la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) selon un décompte effectué fin avril. C'est le triple du montant qui y figurait l'année passée (115,5 millions d'euros), indiquent les données du SPF Finances.

Des organisateurs plutôt sympathiques m'ont demandé d'animer une soirée autour du thème : "Marre de votre livret d'épargne ? quelles sont les alternatives ?". Ce titre n'est pas le mien mais je le trouve excellent et très adapté à ce que vivent la plupart des citoyens aujourd'hui.

Si les fonds ont le vent en poupe auprès des épargnants, ce n'est pas seulement à cause des taux qui sont très bas. Si de plus en plus de Belges investissent une partie de leur épargne dans des fonds plutôt que de la laisser faire du surplace sur un compte d'épargne classique, c'est aussi grâce aux petites banques internet : les Keytrade Bank, Fortuneo et autres Rabobank.be.

Alors que la Grèce est encore au milieu de négociations ardues avec les autres pays de la zone euro, François Hollande, le président de la République française, vient de rappeler que la Grèce fait partie de la zone euro et doit le rester ! Voilà qui va mettre du baume au coeur des Grecs, mais cela ne les empêchera tout de même pas de prendre leurs précautions...

Le rendement de l'épargne n'a cessé de s'effriter ces dernières années. La rémunération désormais très faible des livrets peut inciter les épargnants à placer leurs économies dans des produits à risque ou encore, à succomber à une offre promotionnelle illusoirement intéressante. Or, il est possible d'obtenir un meilleur rendement en suivant les conseils qui suivent.

Johan Van Overtveldt (N-VA) se dit inquiet, dans Le Soir et le Standaard de jeudi, des conséquences sur l'épargne des Belges du lancement jeudi par la Banque centrale européenne (BCE) d'un programme d'assouplissement quantitatif - de rachat de titres souverains - afin d'injecter de l'argent frais pour relancer l'économie européenne.

Le Belge commence à se rendre compte qu'épargner n'est pas très rentable, en tout cas, pas s'il se contente de placer son argent sur un livret d'épargne !

Les grandes banques belges sont encore en train de diminuer le rendement des livrets d'épargne, la plupart n'offrant pas plus de 0,3% à l'heure actuelle. Et encore, si l'épargnant doit s'estimer heureux d'obtenir ce taux, d'autres banques, plus petites, offrent pourtant des taux plus intéressants.