Tout sur épargnants

Les épargnants, et non les Banques ou l'Etat, sont les principales victimes des taux bas, estime l'association de défense des intérêts des consommateurs, Test-Achats, qui évalue à 2 milliards d'euros en un an la perte de pouvoir d'achat des épargnants provoquée par les taux plancher.

Les épargnants ont tendance à se plaindre - à juste titre - que leur compte d'épargne classique ne rapporte quasi plus rien, mais il y a pire encore. Aujourd'hui, des investisseurs prêtent à des États de la zone euro à des taux d'intérêt négatifs !