Tout sur Enron

"Des titres complexes jugés coupables lors de la crise sont de retour", "La popularité des prêts 'intérêts-seuls' alimente la crainte de défaillances en hausse", "Les banques prêteuses semblent condamnées à refaire les erreurs du passé". Voilà les titres de trois articles récents du Wall Street Journal et du Financial Times... Et tous de s'interroger : capacité stupéfiante des hommes à l'oubli ? Incapacité à tirer les leçons du passé ? Inébranlable stupidité de nos semblables ?