Tout sur Engie

Engie, Tessenderlo, Luminus et Eneco ont décidé de prendre part aux enchères du mécanisme de rémunération de la capacité (CRM). La décision sera annoncée par Elia fin du mois.

Selon des indiscrétions, six offres seraient arrivées: celles de Bouygues, Spie, Eiffage, Bain Capital, Carlyle et du consortium franco-anglais PAI-CVC. Soit trois industriels et trois fonds.

Dans l'optique de la sortie du nucléaire, la Belgique doit se doter d'une capacité électrique supplémentaire, notamment via des centrales au gaz. Seules cinq ont reçu un permis...

Les métiers concernés (installation électrique, climatisation, chauffage, réfrigération, facility management, etc.) représentent 45% des effectifs d'Engie, soit 75.000 personnes dont les 10.000 Belges employés chez Axima, Cofely ou Fabricom

S'il fallait forcer l'énergéticien français à faire marche arrière, ce dernier ferait payer très cher au gouvernement et aux consommateurs ce changement de stratégie.

Dimanche soir, après des mois d'escarmouches, les deux groupes français ont conclu un cessez-le-feu qui prélude un rapprochement officiel entre deux leaders mondiaux de l'eau et des déchets.

"La stratégie du conseil d'administration de Suez ne vise en rien à engager une négociation. Elle ne vise qu'à faire échouer notre offre" de rachat de l'entreprise, a affirmé le patron de Veolia Antoine Frérot, au cours d'un échange organisé par son groupe sur les enjeux de la transformation écologique.

Le télétravail reste une obligation pour les prochaines semaines a martelé le Premier ministre Alexander De Croo mardi après avoir rencontré les fédérations d'entreprises. Les tests rapides pourraient permettre aux travailleurs de revenir progressivement sur leur lieu de travail. A quel horizon ? Et comment cela sera-t-il organisé ? La FEB, de son côté, n'en est pas demandeuse.