Tout sur Energie nucléaire

C'est ce 30 novembre que le gouvernement De Croo doit confirmer la mort, décidée en 2003, d'au moins cinq des sept réacteurs du pays, après des enchères réussies pour la construction de deux centrales au gaz. Pourtant, le nucléaire fait de la résistance.

L'énergie nucléaire, qui n'émet pas de gaz à effet de serre, peut-elle sauver le climat, ou au moins faire gagner du temps en attendant le développement d'énergies nouvelles? La question continue de diviser les spécialistes comme les nations.

Les prix de l'électricité ont connu un accès de fièvre mardi en Europe en raison d'une concours de circonstances défavorables, comme la chaleur, qui pousse vers le haut la demande d'électricité, la faible production éolienne et le fait que plusieurs centrales nucléaires françaises soient à l'entretien.

La directrice générale du groupe Engie, Isabelle Kocher, a proposé, fin juin, au patron d'EDF de racheter les centrales nucléaires belges, rapporte Le Canard Enchainé dans son édition de mercredi.

Rien de tel qu'une visite en Corée du Nord pour mieux comprendre l'intransigeance du régime nord-coréen où les dirigeants locaux ne veulent pas subir le même sort que celui de Saddam Hussein. Pour eux, l'arme nucléaire est une assurance-vie.

Maintien du nucléaire, remise en question de la nécessité d'effectuer un appel d'offres afin d'inciter les portefeuilles à (enfin) se délier pour investir dans le gaz et assurer la sécurité énergétique du pays, contradictions apparentes : en flinguant sans ménagements le plan d'équipement de Melchior Wathelet, le régulateur du secteur se décrédibilise-t-il tout aussi violemment ? En partie peut-être, mais les choses ne sont pas si simples.