Tout sur énergie

Le diesel sera plus cher à partir de samedi. Le prix maximum du diesel B7 augmentera de 2,3 cent à 1,5220 euro le litre à la pompe, a indiqué vendredi l'administration de l'Énergie (SPF Économie).

Le diesel sera plus cher à partir de mardi. Le prix maximum du diesel B7 augmentera de 1,9 cent à 1,4870 euro le litre à la pompe, a indiqué lundi l'administration de l'Énergie (SPF Économie).

Le diesel sera plus cher à partir de mardi. Le prix maximum du diesel B7 augmentera de 2,1 cent à 1,5070 euro le litre, a indiqué lundi l'administration de l'Énergie (SPF Économie).

Le consommateur doit occuper une place plus centrale dans le système énergétique au cours des prochaines années, estime le gestionnaire du réseau de transport d'électricité Elia. Il souhaite que les particuliers soient récompensés avec des piles, des pompes à chaleur ou des panneaux solaires s'ils se montrent flexibles pour maintenir l'équilibre du réseau électrique. Elia souhaite lancer des tests rapidement.

Éviter les lourdeurs administratives pour bénéficier des primes énergétiques et à la rénovation, c'est la deuxième phase du lifting proposé par les ministres wallons de l'Énergie Jean-Luc Crucke et du Logement Valérie De Bue après l'augmentation du montant des aides. Le nouveau régime, présenté vendredi à Namur, prévoit un interlocuteur unique pour les particuliers désireux d'offrir un petit coup de neuf à leur logement avec l'aide du gouvernement régional.

Ores n'a pas caché sa satisfaction jeudi quant aux conclusions d'une enquête diligentée par le gouvernement wallon au sujet du rachat par les communes des parts d'Electrabel dans le gestionnaire de réseaux de distribution d'électricité et de gaz en Wallonie. Cette enquête a conclu que rien ne permet d'affirmer que la formule choisie pour fixer le prix de rachat des parts était inappropriée, selon le journal L'Echo.

Assurer une transition totale vers la voiture électrique des particuliers semble avoir les faveurs des dirigeants politiques en ce moment. Chacun rivalise d'ambitions pour donner une date butoir à partir de laquelle tous les véhicules particuliers vendus seront électriques.

Minuterie, télécommande, clavier Bluetooth, etc., la majorité de ces appareils fonctionnent avec des piles AA ou AAA, rechargeables ou à usage unique. Tour d'horizon du marché des piles en 6 points.

Le rachat de Lampiris par Total crée des remous. Le distributeur d'énergie avait misé sur les énergies vertes et attiré ainsi plus de 800.000 clients. Il avait vanté son indépendance et certains clients n'apprécient pas du tout son absorption par un pétrolier.

La tendance négative dans le secteur de la production et la fourniture de gaz et d'électricité ne s'est pas inversée en 2015, l'année ayant été marquée par une poursuite de la baisse structurelle de l'emploi et du chiffre d'affaires.

Dans un contexte de ralentissement de la croissance économique et d'efforts en matière d'efficacité énergétique, le pétrole a été la seule énergie à voir sa consommation augmenter l'an dernier dans les pays du G20, tirée par les parcs automobiles indiens et chinois.

Entre 2007, année de libéralisation complète du secteur énergétique en Belgique, et décembre 2015, le prix final au consommateur a augmenté en moyenne de 44,09% pour un client domestique, ressort-il d'une étude annuelle de la Commission de régulation de l'électricité et du gaz (Creg).

Pour 70% des architectes et 50% des entrepreneurs, les primes énergie wallonnes sont encore trop méconnues du public et nécessitent un accompagnement trop important du client, ont signalé jeudi la Confédération Construction Wallonne (CCW) et l'Union Wallonne des Architectes (UWA) lors d'une conférence de presse tenue à Batibouw.

Des fournisseurs d'énergie comme Electrabel, Essent et Luminus font tout pour être en mesure de facturer à leurs clients le tarif le plus élevé, en utilisant pour cela des techniques de vente dans ce but, en proposant les produits les moins chers uniquement en ligne et en obligeant les clients à faire domicilier leurs factures, ressort-il d'un dossier publié jeudi sur le site d'information Apache, spécialisé dans le journalisme d'investigation.

Des centaines de milliers de clients disposent encore d'un contrat "dormant" pour leur fourniture d'électricité et de gaz. Il s'agit de contrats qui ne sont plus activement commercialisés par les fournisseurs énergétiques, ce qui rend concrètement impossible toute comparaison de prix avec les formules actuellement sur le marché, a averti mardi la commission de régulation de l'électricité et du gaz (Creg).