Tout sur Employeur

Plus de quatre entrepreneurs sur dix, poussés par l'obligation sanitaire, sont désormais séduits par le télétravail, ressort-il jeudi d'une enquête réalisée par le service d'études de l'Union des classes moyennes (UCM) auprès de 700 employeurs clients de son secrétariat social.

Près de 3.000 entrepreneurs wallons ont signé, en moins de 24 heures, une lettre ouverte adressée au Comité de concertation qui se déroule ce mercredi. Ils demandent qu'on leur fasse "enfin" confiance pour aller vers "une approche positive plutôt que coercitive, transversale plutôt que sectorielle".

À l'aube de l'année 2021, la plupart des secteurs restent plutôt négatifs concernant l'activité économique et les perspectives d'avenir, ressort-il de la dernière enquête semestrielle "Focus conjoncture" de la Fédération des entreprises de Belgique (FEB), dont les résultats ont été présentés mardi matin.

Les nouvelles règles de quarantaine imposées après des vacances dans une zone rouge vont poser problème pour de nombreux employeurs et employés, selon la Fédération des entreprises belges (FEB) et le service de prévention externe Liantis qui appellent les entreprises à se concerter pour éviter autant que possible les problèmes sur le lieu de travail et les pénuries d'effectifs.

"Il y a une lueur d'espoir", réagissaient mardi les représentants des métiers de contact à la sortie d'une réunion avec le Premier ministre. "Même si les salons de coiffure, les centres de beauté et les salles de fitness n'ouvriront pas à la mi-décembre comme demandé."

Il y aura de la marge pour un renforcement du pouvoir d'achat dans les deux prochaines années, assure mardi la FEB. Mais celle-ci ne doit pas peser sur la position concurrentielle des entreprises belges, nuance rapidement la fédération patronale.

Il arrive qu'un employeur en vienne à se demander quel est - ou quel devrait être - le vrai statut social d'un de ses collaborateurs : indépendant ou salarié ? Une question qui appelle une réponse claire si l'on ne veut pas risquer d'être accusé d'employer des faux indépendants.

La mobilité de l'emploi est particulièrement faible actuellement en Belgique; une large majorité des travailleurs disent vouloir rester à leur poste actuel, ou plutôt chez leur employeur. Ils ne sont que 15,81% à chercher activement à quitter leur fonction pour d'autres horizons, selon l'enquête annuelle du groupe spécialisé dans les ressources humaines Acerta, publiée mercredi.