Tout sur Emploi

Plus de quarante pour cent des employés, qui doivent rester confinés à cause d'une infection par le coronavirus au sein de leur entourage mais qui sont aptes au travail, remettent à leur employeur un certificat médical alors qu'ils sont censés rendre un certificat de quarantaine, révèle lundi une enquête de l'organisation flamande des indépendants Unizo. En présentant un certificat médical, les employés bénéficient de l'intégralité de leur salaire contre 70% de leurs revenus s'ils remettent un certificat de quarantaine.

Le taux de chômage aux Pays-Bas a baissé pour s'établir à 2,7% en novembre, soit son niveau le plus bas depuis 2003, année où a été instaurée la méthode de calcul actuelle, a annoncé jeudi l'Office central des statistiques (CBS).

Les recrutements ont connu une augmentation de 80% en octobre par rapport à octobre 2019, ressort-il d'une analyse de Partena Professional diffusée jeudi. La tendance est à la hausse depuis juillet dernier. La grande majorité des nouvelles embauches concernent cependant des contrats à durée déterminée.

Les employés qui présentent des symptômes légers d'une infection au coronavirus et se voient recommandées de passer un test de dépistage via l'outil en ligne du gouvernement, continueront de percevoir leur salaire lors de leur quarantaine en attendant le résultat de leur test. C'est ce qu'a décidé vendredi le Conseil national du travail (CNT), rapporte le syndicat chrétien flamand ACV.

"Rendre le télétravail obligatoire est une mesure inutile et aux effets indirects contre-productifs", assène mardi l'Union wallonne des entreprises (UWE), craignant que le Codeco ne décide mercredi de réimposer le travail à domicile pour endiguer la propagation du coronavirus.

Meet My Job met en relation les talents et les entreprises à impact sociétal actives en Belgique. L'application Too Good To Go et l'enseigne bio The Barn ont déjà mordu à l'hameçon, de quoi offrir de belles perspectives à la plateforme.