Tout sur EMI

Nouvelle concentration dans la musique : Universal Music vient de mettre le grapin sur sa concurrente EMI pour 1,4 milliard d'euros, réduisant à trois le nombre de "majors" actives. Universal doit néanmoins se séparer de quelques gros morceaux d'EMI. De quoi ternir la reprise ?

La grande maison de disques Universal, filiale à 100% du groupe diversifié français Vivendi, va racheter à la banque américaine Citigroup sa concurrente EMI Music, pour la somme de 1,2 milliard de livres, selon un communiqué.

Depuis le 25 juin, date du décès de Michael Jackson, Sony a vendu environ 31 millions d'albums dans le monde. Sa rivale EMI veut sa part du gâteau : elle aurait signé un contrat à 250 millions de dollars avec les héritiers du King of Pop et sa maison de disques. Objectif : éditer les 10 prochains albums de la star défunte, mélange de morceaux connus et d'inédits.

L'ancien Beatle a exprimé l'espoir que les mythiques studios d'enregistrement Abbey Road de Londres puissent être "sauvés", alors que la maison de disques EMI les a mis en vente, selon le Financial Times. Quant à savoir si Paul McCartney serait de la partie, le mystère plane encore.

EMI, major qui "abrite" des noms prestigieux comme les Beatles, Depeche Mode et Robbie Williams, rencontre de grosses difficultés. Depuis sa reprise voici deux ans et demi par le fonds d'investissement Terra Firma, les problèmes s'accumulent.