Tout sur Elon Musk

Le patron de la Nasa, Jim Bridenstine, en a dit un peu plus sur le contexte de l'évaluation lancée par l'agence spatiale américaine sur la sûreté, la culture et la drogue au sein de deux de ses prestataires, notamment SpaceX, la société d'Elon Musk.

La Belgique est un pays riche. Au cours des deux derniers mois, BMW occupe la première palce en matière d'immatriculation des voitures particulières neuves. Une marque haut de gamme qui précède les marques généralistes, cela soulève des questions. Au cumul des neuf premiers mois de l'année, la marque bavaroise occupe la quatrième place sur le marché belge, suivie par Mercedes en cinquième position et par Audi à la septième place. Il convient cependant de signaler que, pour la première fois, les marques allemandes haut de gamme susmentionnées font moins bien que l'année précédente, alors que Jaguar, Land Rover et Volvo réalisent des progrès notables.

Elon Musk, le génial trublion de la Silicon Valley, joue avec le feu. A cause d'un tweet fantaisiste, il a failli perdre le contrôle opérationnel de son entreprise fétiche, le constructeur de voitures électriques Tesla. Pour l'entreprise qui a révolutionné une industrie vieille de 130 ans, l'heure de vérité va bientôt sonner. Le point sur ses chances de survie.

Etait-ce vraiment une bonne idée d'appeler sa firme Tesla ? Elon Musk doit se poser la question. Né en 1856, mort en 1943, Nicolas Tesla était certes un inventeur de génie, qui déposa 300 brevets, prouva à Thomas Edison que le courant alternatif était bien plus adapté pour distribuer les bienfaits de la fée électricité dans les chaumières, inventa dans la foulée l'alternateur, le haut-parleur et (presque) la télégraphie sans fil (il s'est fait coiffer au poteau par Marconi). Mais il était incapable de gérer une société.

Tesla a fait savoir mardi que le ministère américain de la Justice enquêtait sur le fabricant de véhicules électriques pour un tweet controversé de son PDG Elon Musk évoquant début août son retrait de la Bourse, une annonce qui faisait reculer le titre à Wall Street.

Trois semaines après avoir stupéfait les marchés en annonçant sa volonté de retirer Tesla de la cote, le patron du constructeur américain de voitures électriques de luxe Elon Musk a opéré un revirement spectaculaire en décidant de le maintenir en Bourse.

Le 7 août dernier, le CEO de Tesla jetait un pavé dans la mare en expliquant via le clavier de son smartphone qu'il projetait de retirer le constructeur de voitures électriques de la cotation, et qu'il disposait du financement pour ce faire. Un tweet qui a mis Wall Street en émoi et a fait bondir l'action. Quelques jours plus tard, une interview choc accordée par Elon Musk au " New York Times " engendrait l'effet inverse.

Tesla va rester une société cotée en bourse, a annoncé son fantasque CEO Elon Musk. Le conseil d'administration de Tesla et M. Musk ont décidé de maintenir le fabricant de voitures électriques dans le Nasdaq.

Elon Musk, le patron de Tesla, vient de se confier au New York Times. Dans cette interview, il avoue ne plus pouvoir dormir, qu'il travaille 120 heures semaine et qu'il ne voit plus ses enfants. Tout au long de cette interview, il est parfois au bord des larmes. Le magazine américain The Atlantic pose la question: qu'aurait-on dit si Elon Musk avait été une femme?

Tesla connaissait une séance difficile mercredi à Wall Street, suite à une information de presse indiquant que le gendarme de la Bourse, la SEC, avait formellement ouvert une enquête sur le projet de retrait en Bourse du constructeur automobile. Le titre perdait 2,74% moins d'une heure avant la clôture. Il avait dévissé de plus de 4% un peu plus tôt.

Est-ce le tweet du divorce? Elon Musk, le PDG de Tesla, s'est mis dans un bourbier après avoir affirmé sur Twitter disposer du financement nécessaire à un possible retrait de la Bourse du constructeur de véhicules électriques haut de gamme.

Des investisseurs ont déposé une plainte après d'un tribunal de San Francisco contre Elon Musk, après l'annonce du patron de Tesla de son intention de retirer l'entreprise de la bourse.