Tout sur Elia

La spin-off de l'ULiège Blacklight Analytics a testé pendant un an, sur un parc éolien wallon, son algorithme capable de mieux prédire les congestions sur le réseau. Résultat? 5 à 6% d'énergie verte supplémentaire injectée.

Une trentaine d'entreprises s'apprêtent à tester de nouveaux services énergétiques via le projet "Internet of Energy" ou IO.Energy, a indiqué vendredi Elia, le gestionnaire du réseau de transport d'électricité à haute tension. Il s'agit de la deuxième phase de test de cet écosystème qui vise une consommation intelligente de l'énergie.

Comme chaque année, le comité des indices d'Euronext Bruxelles s'est penché sur la composition de notre indice phare. Barco et ING le quittent au profit d'Elia et de Melexis.

Les actions du gestionnaire de réseau haute tension Elia et de l'entreprise spécialisée dans les capteurs semi-conducteurs pour l'automobile Melexis vont intégrer l'indice boursier Bel 20, à la place de la banque ING et de l'entreprise courtraisienne Barco. Ce sera le cas à partir du 22 mars, a annoncé Euronext Bruxelles, à l'occasion de sa revue annuelle des indices.

Avec co.food, Co.Station veut créer un espace de rencontre entre grandes et petites entreprises dans le domaine alimentaire. C'est déjà le sixième écosystème lancé par ce spécialiste du bureau partagé.

Le gestionnaire du réseau haute tension Elia soutient l'idée de la ministre fédérale de l'Énergie, Tinne Van der Straeten (Groen), d'installer un câble sous-marin d'interconnexion entre la Belgique et le Danemark pour avoir accès à l'énergie verte qui y est produite par de nombreuses éoliennes.

Le consommateur doit occuper une place plus centrale dans le système énergétique au cours des prochaines années, estime le gestionnaire du réseau de transport d'électricité Elia. Il souhaite que les particuliers soient récompensés avec des piles, des pompes à chaleur ou des panneaux solaires s'ils se montrent flexibles pour maintenir l'équilibre du réseau électrique. Elia souhaite lancer des tests rapidement.

Un tunnel payant : fin des années 1980, les autorités anversoises pensaient avoir trouvé "la solution" pour endiguer la congestion routière naissante tout en facilitant l'accès au port d'Anvers.

Le ministre de l'Energie, Jean-Luc Crucke (MR), aurait-il trouvé la solution miracle pour assumer le financement des certificats verts aux mains des propriétaires de panneaux photovoltaïques ? Il vient en tout cas d'annoncer un schéma d'apurement de la "bulle des certificats verts".

Selon un avant-projet de loi, des enchères se tiendront annuellement pour permettre à la Belgique de disposer de l'électricité nécessaire. Ce système doit permettre de sortir du nucléaire.