Tout sur electabel

Electrabel a fait jouer à plein l'ingénierie fiscale pour "ne payer que 0,04% d'impôts" en 2009, selon l'hebdomadaire Solidaire, l'organe de presse du petit parti de gauche PTB. Fonctionnaire au SPF Finances et membre du parti du travail de Belgique (PTB), Marco Van Hees parle de "cadeau fiscal de l'Etat" qui, selon lui, atteint 527 millions d'euros.