Tout sur eFounders

Après avoir créé une trentaine de boîtes dans le software as a service (saas) à destination des PME, dont deux licornes, et lancé un studio spécialisé dans la Fintech, les emblématiques fondateurs d'eFounders, Thibaud Elzière et Quentin Nickmans, inaugurent une nouvelle verticale.

Spendesk, scale-up française, devient la deuxième licorne du start-up studio belge eFounders qui aligne les succès. Un succès hexagonal, donc, mais avec un (petit) zeste noir-jaune-rouge. Voici pourquoi cette boîte n'est pas belge...

Bien que resté discret à son démarrage, le " start-up studio " belge eFounders mène sa barque de manière prometteuse. Son business ? La création de start-up au rythme surprenant de quatre par an. Avec ses neuf start-up déjà lancées le " groupe " vaut déjà plus de 125 millions et a généré pas moins de 250 emplois répartis entre la Belgique, la France et les Etats-Unis.

La firme belge eFounders laisse entrer dans son capital un business angel à 6 millions de dollars pour lancer toujours plus de pépites prometteuses. Discret, eFounders compte en effet déjà 8 entreprises à son actif dont plusieurs très prometteuses. Le point sur son business model.