Tout sur Economie et finances

Une entreprise belge sur cinq, soit 125.132 entreprises de l'économie marchande non financière, employant 412.813 personnes (ETP), aura besoin de plus de soutien en 2021 pour éviter une crise de trésorerie, selon une nouvelle estimation publiée mardi par l'assureur-crédit Euler Hermes.

Implanté dans la cité thermale, le Spa Waux-Hall Club, qui accueille des invités de prestige belges mais également, internationaux, entend se positionner différemment dans le petit monde des cercles d'affaires.

En octobre, les heures de travail prestées en Belgique ont diminué de 12% par rapport au mois d'octobre 2019, indique mardi le Baromètre Partena Professional. Ce chiffre s'explique en grande partie par les mesures de confinement. Le chômage temporaire est passé de 4,9% en septembre à 6,1% en octobre.

Le nombre d'appartements neufs mis en vente a baissé de 42% en deux ans à Bruxelles. L'offre n'a jamais été aussi faible. La situation ne devrait pas s'améliorer dans les prochains mois vu les retards engendrés dans la délivrance de permis suite au Covid. Un constat aux conséquences multiples. Les prix n'arrêtent par contre pas de grimper.

L'Allemagne, première économie de la zone euro, a profité encore plus qu'annoncé au troisième trimestre de la levée des restrictions contre la pandémie de Covid-19, l'institut Destatis ayant revu mardi la croissance du PIB à la hausse.

Avec l'introduction de la taxe sur les comptes-titres, le ministre des Finances Vincent Van Petegham (CD&V) fait du forcing. Cette nouvelle taxe arrive plus tôt que prévu pour étouffer dans l'oeuf les discussions fastidieuses sur l'impôt sur la fortune au sein du gouvernement Vivaldi. Le fait que l'argent récolté sera utilisé pour le financement des soins de santé n'est qu'un coup de communication.

Jusqu'à l'arrivée de la Covid-19, l'économie américaine sous Donald Trump semblait, au premier regard, être en bonne forme. Mais sous le plâtre, les fissures se font de plus en plus profondes. Voici les six grands chantiers auxquels Joe Biden devra s'atteler.

La première banque espagnole Banco Santander a annoncé vendredi lors d'une réunion avec les syndicats qu'elle comptait supprimer 4.000 postes en Espagne, a indiqué vendredi à l'AFP un représentant du syndicat Commissions ouvrières.

Quelque 450 banques publiques de développement dans le monde, réunies pour la première fois en sommet, se sont engagées jeudi à réorienter leurs investissements et flux financiers pour répondre aux objectifs climatiques et de développement fixés par l'ONU et l'Accord de Paris en 2015.